Être entrepreneur c’est comme être parent.

Je viens de réaliser que je n’ai rien écrit depuis le mois d’octobre ici. Ce qui s’est passé? On a lancé un Podcast, on a aussi mis beaucoup de contenu sur Youtube et on a eu beaucoup de clients chez Neomedias. Bref maintenant que vous avez de mes nouvelles, je vais vous parler plus sérieusement

C’est vraiment drôle. Durant le temps des fêtes, Simon et moi nous avons eu ce fameux commentaire. Vous savez ce fameux commentaire que lorsque vous êtes depuis un moment en relation avec quelqu’un vous avez. “Quand est-ce que vous croyez avoir un enfant?” Aujourd’hui, j’écrivais un article sur mon blog lifestyle Etre Radieuse sur le ménage de ma maison en ce moment où j’applique la méthode de Marie Kondo. En écrivant mon article j’ai écrit quelque chose de vraiment intéressant: Démarrer une entreprise c’est comme avoir un bébé. Ça reste comme ça, je prend le temps de manger une bouchée avec Simon et hop… Une idée d’article a germé dans mon esprit. Créer son entreprise c’est vraiment comme avoir un enfant. Après 4 ans de relation il est tout à fait normal que Simon et moi ne désirons pas avoir un enfant. Nous avons Daphné qui est en pleine santé et qui ne porte plus de couches, fait ses nuits et qui commencent à agir comme un mini adulte/ adolescente. Des fois je dis 5 ans bientôt 15, mais ça c’est une autre histoire. Est-ce qu’on a envie de changer des couches, passés des nuits blanches? J’ai réfléchis un peu et j’en suis venue à une conclusion un peu farfelue. Si Simon et moi nous ne désirons pas avoir un enfant, c’est parce que ce bébé là est déjà là et il s’appelle Neomedias Agence Marketing web.

 

Plus j’y pense, plus que notre entreprise ressemble à un enfant. La vie d’entrepreneur ressemble carrément à la vie de parents. Les attentes et les problèmes sont super similaires. Je sais de quoi je parle, je suis maman.

 

La grossesse

Sur papier tout est magnifique, la grossesse de l’entrepreneur est une lune de miel, on se lance dans une nouvelle aventure ensemble avec toutes les meilleures intentions du monde et tout est magnifique. Comme les nouveaux parents qui n’ont pas encore d’enfants, nous c’est toujours mieux. Le plan d’affaire est impeccable et les facteurs désastres n’existent pas.

 

L’accouchement

Une fois le plan d’affaire établi et qu’on lance officiellement l’entreprise, comme un accouchement, on a des surprises, c’est difficile et on peut envoyer chier souvent son partenaire en disant: ” C’EST TOI QUI M’A EMBARQUÉ LÀ-DEDANS!” L’important c’est de prendre des grandes respirations et d’avoir un homme qui te dit: “tout va bien aller, tu vas voir!” Jusqu’à ce que tu arrives à un point satisfaisant.

 

L’arrivée de l’enfant

Alors que vous êtes heureux, que vous carburer au café et que vous dormez peu, votre entreprise vous coupe de précieuses heures de sommeil, car vous voulez arriver dans les délais du client et satisfaire vos clients. Donc comme pour un parent d’un nouveau-né, vous pouvez vous réveiller à tout heure du jour et de la nuit pour avancer vos dossiers.

 

Les tantrums

Comme être parents, vous aurez à gérer des caca nerveux et des tantrums et des non. Les clients peuvent vous faire des crises si l’écriture est pas en une police d’écriture funky qui n’est pas considéré dans les Google Fonts. Vous pouvez avoir des “on m’a dit que…” et revenir sur ses légendes urbaines comme lorsque votre enfant a cru que le méchant loup était en dessous de son lit. “Non les majuscules n’affecteront pas ton SEO, ni le hashtag dans le titre du billet de blog…” Votre devoir sera de gérer les tantrums, calmer le tout, tout en restant zen. Parfois vous allez en échapper quelques uns.

Vous aurez à répéter souvent

Lorsque vous avez une entreprise, comme un enfant, vous allez devoir répéter souvent, très souvent les mêmes choses à vos clients.

 

Vous allez piler sur des “Lego”

Peut-être pas physiquement, mais il y a certaines situations qui vont avoir la même sensation.

 

Vous pensiez que c’était le pire?

Lorsque vous pensiez que c’était le pire, il y a un moment encore pire qui va arriver juste après ou en même temps.

 

L’entourage est important

Plus vous aurez une entreprise grandissante, vous allez vous trouver des alliés qui deviendront vos bras droits, conseillers, certains vont amener une structure, d’autres une façon de voir des choses que vous n’auriez pas vu et même germer des idées pour le futur. On dit qu’il faut un village pour élever un enfant, ça en prend un aussi pour aider son entreprise. Je vais en profiter pour remercier Simon, Jean-Philippe Mailloux, Bastien, Yanna et Lydie de faire parti de ce village.

 

Comme avec  un enfant…

Comme avec un enfant, vous allez devoir mettre des punitions à vos employés qui seront appelé sanction ou encore mettre ses limites et mettre ses culottes envers vos clients. Vous allez devoir aussi vous entourer de spécialistes et de professionnels et savoir en prendre et en laisser. Être entrepreneur comme Être Parent c’est challengeant.

 

 

Je terminerai en disant… Comme avoir un enfant, votre entreprise va vous apporter des moments de bonheur et vous en faire voir de toutes les couleurs.

Mon enfant veut devenir YouTubeur… que faire?

Ma fille, Youtubeuse à 5 ans…?

Zoo de Granby juin 2018… Ma fille qui n’a pas encore 5 ans  me dit : “ Maman je veux faire toute la journée le vidéo pour le Zoo de Granby cette année!”

C’est venu d’elle, spontanée en pleine sortie VIP/Médias au Zoo de Granby. Lorsqu’elle nous a demandé ça, Simon et moi nous étions surpris et on s’attendait à devoir “patcher” des trous dans la vidéo pour remplir le contenu manquant. Au final… Non un vidéo où nous avons rien dit et laissé faire Daphné de A à Z. Elle a fait ça comme une vraie Youtubeuse. Il y a même des scènes qu’elle mimique de Jake Paul. Ça donné un excellent vidéo. C’est quand même un vidéo de plus de 8 minutes. 


Mais pourquoi une fillette de 5 ans voudrait faire des vidéos?

 

Pour Daphné, c’est de s’amuser, de se défouler, de nous imiter et d’imiter ce qu’elle voit sur Youtube. Avec des parents qui sont fondateurs d’une agence marketing web, on consomme énormément ce que font les créateurs de contenu d’ici et d’ailleurs. Le travaille de maman parfois consiste à écouter des vidéos YouTube et lire des blogues et Daphné veut regarder les vidéos YouTube avec maman. Le marketing d’influenceur prend de plus en plus de place.

 

Il y aussi que depuis 2017 on a pris un virage vlog. Depuis sa naissance ma fille est exposé au langage du web et aussi les créateurs de contenu. À 2 ans elle disait les mots selfie et Google. Un enfant ça imite et faire du vidéo c’est comme jouer à la maman et au papa. Rassurez-vous, elle joue aussi aux poupées, au lego, fait des jeux de société et elle ne manque surtout pas de jouets.

Elle ne fait pas à tous les jours des vidéos YouTube non plus, mais elle en fait lorsque l’occasion se présente.

Certains parents donnent une allocation à leur enfant pour les tâches accomplies, nous on lui donne une allocation pour les vidéos YouTube que l’on publie. En plus avec la caisse scolaire de Desjardins, ça nous permet de savoir combien d’argent elle a déposé pour faire des vidéos.

 

Il y a plusieurs bien-faits d’avoir une chaîne YouTube pour les enfants comme les adolescents. Les médias comme et les experts disent que faut pas qu’un enfant pas sa journée devant les écrans, mais créer des vidéos ça permet de faire appel à la créativité, vulgariser et même réviser des notions apprises, se défouler, faire une activité en famille ou avec des amis, apprendre à gérer plein de truc et à utiliser du matériel et j’en passe.

Beaucoup de parents sont inquiets que leur enfants passent des heures devant YouTube, alors pourquoi ne pas suggérer à votre enfant de devenir acteur du mouvement YouTube plutôt que spectateur. Il y a une différence entre créer et rester assis devant l’écran. Essayez de créer une chaîne Youtube, y mettre du contenu constamment, faire un calendrier éditorial, etc. Ça semble le fun (oui ce l’est), mais il y a aussi une part de responsabilité et d’organisation à travers tout ça. Même Jake Paul et Logan Paul tout est planifié avec leur équipe respective.

 

Développer sa créativité

Créer une chaîne YouTube, c’est aussi créer un univers, des textes, se déguiser à l’occasion et utiliser ses talents. Donc pour créer une chaîne Youtube, ce n’est pas juste faire des niaiseries devant la caméra, mais d’utiliser ses connaissances et son imagination. Avant de filmer (sauf pour un vlog de ta semaine/journées), il faut penser à ce qu’on veut partager et créer comme contenu vidéo.



L’Organisation

Avoir une chaîne YouTube c’est aussi avoir de l’organisation, de la discipline et de la planification. Est-ce que votre enfant va publier une vidéo semaine? Est-ce que ce sera une fois par mois? Quelles sont les thématiques abordées par la chaîne YouTube? Votre enfant veut faire une chaîne de Prank? Vérifier avec un avocat ses scénarios. La mère d’un YouTubeur assez connu au Québec m’a déjà confié que tous les scénarios de son garçon (alors âgé de 17 ans) était validé et vérifié par un avocat afin d’éviter que la police débarque et/ou des poursuite en raison de ses pranks car c’est arrivé quelques fois. Donc idéalement

 

Développer le langage et apprendre à s’exprimer

Créer une chaîne Youtube c’est aussi apprendre à raconter des choses, développer son langage et vocabulaire, mais aussi apprendre à s’exprimer. J’ai tendance à passer du coq à l’âne, Youtube m’a appris à être plus cohérente, alors imaginez vos enfants, ils apprendront à raconter une histoire de façon linéaire. Sachez que ça m’arrive encore de passer du coq à l’âne, mais c’est moins pire.



Vulgariser une notion scolaire

Votre enfant est passionné de science, arts, géographie? Pourquoi pas le faire réviser les notions apprises pour mieux les acquérir avec des vidéos de 2 à 5 minutes pour YouTube. Même avec une matière que votre enfant n’aime pas, ça peut la rendre soudainement plus cool, parce qu’ils s’amusent. Et en passant, il n’y a pas de chaîne du genre encore au Québec, donc ça pourrait être super intéressant à produire…

 

Se défouler

L’école parfois ça peut devenir lourd… Une chaîne YouTube, c’est comme une activité amusante qui permet de lâcher son fou. Les enfants peuvent un peu plus se permettent sur YouTube qu’à l’école.

 

Faire une activité en famille

Autrefois on faisait des pièces de théâtre. Aujourd’hui on fait des mini films. Le médium change mais l’activité reste la même. Je me souviens que je prenais mon petit frère, que je le bossais un peu et on montait des pièces de théâtre et on devait le montrer à toute la famille. Monter une vidéo ou monter une pièce de théâtre, c’est un peu la même chose.

 

Apprendre le derrière et le devant de la caméra

Les enfants regardent des films et de le voir comment la caméra fonctionne, comment on met ensemble les scènes, etc répond à des questions que vos enfants se posent sans doute, alors pourquoi pas ne les laissez les expérimenter pour mieux comprendre ces notions. Sait-on jamais… peut-être que vous avez engendré un futur Steven Spielberg.

 

 

Je peux également vous dire que votre enfant va apprendre des compétences de vie telles que la résilience, la cohérence, la constance, le réseautage et bien plus encore tout en ayant du  plaisir à créer des vidéos en ligne.

 

 

L’important c’est que ce soit encadré, supervisé et surtout avoir du plaisir. Chez nous c’est un travail d’équipe : Simon est le caméraman, technicien et monteur, Daphné et moi on est souvent devant la caméra (Simon participe aussi à l’avant). Et je ne lis aucun commentaire négatif et je ne mets pas cette pression à Daphné non plus. Si Daphné fait des vidéos, c’est pour s’amuser et non une corvée.

 

 

Et côté marketing, Daphné l’a aussi! T’sé c’est vraiment une Mini Girl Boss et elle veut que ma chaîne YouTube dépasse les 500 abonnés pour ma fête le 3 octobre. Donc profitez-en donc pour t’abonner à EtreRadieuseTV

 

 

Si tu veux en savoir plus sur l’équipement pour partir un vlog je t’invite à lire mon article Comment créer un vlog.

 

7 trucs pour passer du meilleur temps en famille en tant que mompreneur

Avec des horaires chargées, j’essaie de prendre du temps avec ma fille. Parfois, je peux avoir l’air de jongler, mais j’essaie toujours de passer des moments de qualité avec ma petite princesse. J’ai décidé de vous partager quelques trucs qui fonctionnent et qui me permet de passer de bons moments et de jongler avec ma vie de famille.

 

1. Soyez disponible
C’est une évidence. Les enfants ont besoin de cette qualité et vous devez comprendre que vous les aimer. Vous devez être présent dans le moment. Vous ne pouvez pas regarder votre téléphone tout le temps. Bien que ma fille sait que j’ai mon téléphone dans le cadre de mon travail, je vais lui accorder toute mon attention lorsqu’elle revient de la garderie jusqu’à ce qu’elle se couche. Et ce même parfois si je dois finir des dossier à côté d’elle quelques minutes, elle joue à être mon patron.

 

2. Canaliser leurs esprits créatifs
Nous aimons faire des cours de cuisine à la maison. Cela peut facilement être reproduit dans n’importe quelle maison, aussi longtemps que vous avez des recettes kid-friendly. Vous pouvez cuire des muffins et des gâteaux ou faire des pâtes végétariennes, des pizzas, des tacos et même des boulettes de légumes dans du papier de riz! Si vous avez une petite planche à découper, un tablier, un couteau en plastique et des bols à mélanger, ils peuvent presque tout faire.

Vous pouvez également vous improviser studio de musique. Les enfants choisissent un instrument et ils écrivent leurs propres paroles et créent leur propre musique. Prenez le temps d’enregistrer pour que votre enfant chante sa propre pièce originale. À la maison, si vous jouez de la guitare, vous pouvez demander à votre enfant de raconter une histoire, de faire les paroles d’une chanson, de faire chanter votre enfant à voix haute et de l’enregistrer sur votre téléphone pour écouter et écouter la magie!

 

3. Prenez-les week-end sur des excursions culturelles

Le week-end, j’aime toujours sortir pour déjeuner avec ma fille et mon conjoint. Je regarde quelles sont les activités qui se déroulent ce week-end. J’essaie de trouver quelque chose de culturel pour les enfants, c’est l’un des musées de la ville ou une classe que nous pouvons prendre ensemble. Même essayer un nouveau restaurant ou quelque chose d’un peu différent. Parfois c’est aussi une journée shopping ou on visite des choses en même temps différente.

 

4. Posez-leur des questions pendant la ruée matinale

Le petit déjeuner est amusant – vous pouvez avoir des conversations sur ce que vous allez faire tous les deux ce jour-là. Demandez-leur à quels projets artistiques qu’ils travaillent à l’école ou à la garderie. Quels livres lisent-ils pendant le temps de la bibliothèque? Ont-ils de la musique ce jour-là? Que vont-ils chanter? C’est le moment idéal pour tisser des liens avec vos enfants avant qu’ils ne partent à l’école. Et généralement, le matin, ma fille répond plus que le soir.

5. Laissez libre cours à leur imagination

Après la garderie, je l’emmène à leurs activités parascolaires et la regarde ou nous rentrons à la maison et elle jouent avec ses poupées. Elle chante, joue des instruments et organise des soirées dansantes. Elle prétend qu’elle a son propre groupe de musique. Elle est très girly et elle flotte comme des fées partout dans la salle à manger. Nous jouons à se costumer tout le temps. Elle agis comme Cendrillon et elle fait un bal. Elle prend toujours soin de ses «bébés» et les nourrit, en faisant des pique-niques pour eux, ou des fêtes d’anniversaire. Je pense qu’avoir ce temps d’arrêt et leur permettre d’utiliser leur imagination au lieu de toujours planifier les choses pour eux est très important pour le développement de leur cerveau.

 

6. Incorporer la technologie

Jocelyn Greene est la fondatrice d’une société appelée Child’s Play. Elle a ces tutoriels qu’elle met sur YouTube. Ce sont des activités à faire soi-même à la maison avec vos enfants – du temps de nettoyage excitant à un parcours d’obstacles qui les fera se détendre.

 

7. Brûlez quelques calories ensemble

Nous aimons danser. C’est notre temps de fitness. C’est très doux et ça dégage beaucoup d’énergie qui me sert bien pour la sieste (et me donne un peu de temps pour travailler). Nous allons aussi jouer au parc lorsqu’il fait beau, prendre une marche et même faire du yoga.

 

 

Avec ses activités ça permet de respirer, de prendre du temps pour soi avec ses enfants. N’oubliez pas le bain et l’heure du conte toute de suite après le bain. Ça permet de penser encore plus de moment magique. Surtout lorsque la baignoire devient sans doute l’océan et que les pirates ou les sirènes viennent faire leur tour.