L’effet rouge à lèvre

Pendant que nous vivons une crise économique, qui n’est pas la première de l’histoire de l’humanité L’effet rouge à lèvres est la théorie selon laquelle, face à une crise économique ou à une récession économique, les consommateurs seront plus disposés à acheter des produits de luxe moins coûteux. Par exemple, au lieu d’acheter des manteaux de fourrure coûteux, les femmes achèteront plutôt du rouge à lèvres ou de l’eau de Cologne de luxe. L’exemple choisit n’est peut-être plus adapté à aujourd’hui, mais peut s’appliquer sur le luxe au goût du jour remplacer par un rouge à lèvre. La compagnie Estée Lauder a nommé ce phénomène l’Index Rouge à lèvre (The Lipstick Index).

Un baromètre de l’économie ou de nos besoins primaires?

L’Oréal, a révélé qu’en 2008, année où le reste de l’économie a subi une baisse record de ses ventes, le géant du cosmétique a connu une croissance de ses ventes de 5,3%.

Au cours de l’histoire de l’évolution, nos ancêtres humains ont régulièrement traversé des cycles d’abondance et de famine. Cela nous a génétiquement disposés à donner la priorité à la recherche de partenaires lorsque les temps sont difficiles, car la transmission de nos gènes devient une plus grande priorité dans des environnements plus difficiles.

Par exemple, les guerres sont connues pour les moments de romance les plus intenses.

Selon le magazine Psychology, le succès reproductif des femmes à travers l’histoire, selon la théorie de l’évolution, repose sur leur capacité à trouver un partenaire capable d’investir des ressources en elles-mêmes et dans leur progéniture. Une récession économique peut signaler que les hommes financièrement stables se raréfient, de sorte que les femmes devraient, selon la théorie de l’évolution, rivaliser plus férocement pour les hommes plus riches en période de difficultés financières.

Il y a une étude intitulée “Boosting Beauty in an Economic Decline: Mating, Spending, and the Lipstick Effect“, qui a examiné les fluctuations mensuelles du chômage aux États-Unis au cours des 20 dernières années et a constaté que lorsque le chômage augmentait, les gens allouaient de plus petites portions de leurs budgets de dépenses mensuels en produit de luxe, soin esthétique chez l’esthéticienne, salon de coiffures, produits électronique et même les loisirs. Par contre, dans ces moments plus difficiles, les dépenses relatives en produits de soins personnels et cosmétiques ont augmenté.

Dans une recherche en parallèle sur l’effet rouge à lèvre les spéculations sont les suivantes: les récessions pourraient signifier que la volonté des femmes de prendre des risques d’amélioration de l’attractivité (par exemple, un régime extrême, le bronzage ou la chirurgie esthétique) augmente également de manière inutile. Cela pourrait même favoriser une plus grande hostilité envers les autres femmes.

Cette recherche suggère des impacts jusque-là inattendus des récessions sur les femmes. Ils peuvent avoir un impact négatif sur la santé des femmes ainsi que la qualité et la durabilité de leurs amitiés féminines.

Les femmes se réconfortent souvent pendant les moments difficiles en se faisant dorloter avec des achats futiles, et l’un des moyens les moins chers reste d’acheter du rouge à lèvres. Une nouvelle couleur de rouge à lèvre fait souvent du bien au moral. L’application, en souriant au miroir, renvoie les femmes dans un monde plus dur avec un ressort dans leur pas.

Ainsi, «l’effet de rouge à lèvres» ne pourrait être que l’instinct naturel des femmes pour contrer l’effet déprimant de la récession.

Mais même si l’effet de rouge à lèvres ne concerne pas les femmes qui ont besoin de trouver un homme riche pendant les périodes difficiles, compte tenu de la pression sur le sac à main du foyer, lorsque les familles ont du mal à faire face aux dépenses nécessaires en nourriture et en loyer, de nombreuses femmes peuvent cacher le fait qu’elles achètent également des produits aussi frivoles que des cosmétiques – cachant la vérité même d’eux-mêmes. On a tous déjà eu un discours du genre: “ce n’est que 10$!” en voyant un produits cosmétiques à mini prix.

Bien que l’effet de rouge à lèvres se rapporte théoriquement à tous les cosmétiques, ou à tout ce qui améliore la séduction féminine, le rouge à lèvres lui-même peut être particulièrement primal, unique dans sa capacité à transformer immédiatement et radicalement l’apparence. Nos ancêtres utilisaient et les tribus aborigènes utilisent le maquillage pour séduire.

Malgré les études, les chercheurs n’ont pas été en mesure de tirer une solide corrélation pour prouver l’effet, je trouvais intéressant de vous partager cette théorie de l’économie. De plus en plus d’économistes ne sont pas en accord avec cette théorie. Nous avons également une société changeante à l’égard du luxe. Par ailleurs, le marketing est complètement en train de changer à cet égard et j’en parle dans mon article Qu’est-ce que le marketing?

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *