Wifi Café Ambitions: Le Branding – Devenir une marque / une icône sans être un #MOI Inc

Wifi Café Ambitions: Le Branding – Devenir une marque / une icône sans être un #MOI Inc

Avant de penser Wifi, café ambition, la première étape est le branding. D’abord le branding personnel et par la suite celui de sa marque ou de ses produits. Savez-vous quoi, ça m’a pris du temps avant de comprendre ça. C’est réellement l’année dernière que j’ai compris auprès de mes mentors et des gens qui m’inspirent que mon image personnelle était plus importante que le branding de ma marque.

Créer son image de marque personnelle est un travail immense. Parfois ça peut prendre beaucoup de temps, voir des mois et de questionnement. Lorsqu’on tombe de très haut, il est normal de se remettre en question et la première étape c’est de se reconstruire. C’est important de prendre du temps pour se reconnecter avec soi, déterminer ses valeurs, ses buts et objectifs ainsi que ses ambitions et aspirations. Tous ses éléments constituent également l’image de marque. Pensez-y, si vous n’êtes pas en accord avec vous même, ça ne peut pas marcher. Essayez de conduire un pied sur le frein et l’autre sur le gas… Qu’est-ce qui arrive? Du surplace! Les valeurs, buts, objectifs, rêves, ambitions, aspirations, même la couleur, constitue l’image de marque. Si on dépeint un portrait d’une personne ou même d’une multinationale, on devrait être capable de l’associer à une couleur, ses slogans, ses valeurs, ses buts et et objectifs et même être capable de comprendre la vision. Si ce n’est pas clair, l’image de marque est flou.

En 2015, près la séparation houleuse avec le père de ma fille, j’ai redécoré la maison avec plusieurs éléments de turquoise. Tellement que ça n’en est devenue ma marque personnelle, les gens m’associent au turquoise. Ensuite j’ai reconstruit l’image de mon blog et mes entreprises tourne autour de cette marque.

En 2016, j’ai compris quelque chose, mais je ne l’ai pas nécessairement mis en application avant 2017. Pour faire son branding et se réaligner avec ses valeurs, sa vision, ses buts et objectifs. Être en accord avec soi-même c’est hyper important pour aller chercher son image personnelle, sa marque. Je suis de nature audacieuse, alors je vais me permettre d’oser. Si je suis plutôt joyeuse, je vais me permettre un branding éclaté, qui répand la joie.

Dans la quête de la recherche de son branding, il faut aussi s’auto-éduquer. Trop d’entrepreneurs oublient cette partie. S’auto-éduquer, ça peut-être par de la lecture, assisté à des événements dans sa niche, voyager, voir ce qui se fait ailleur, aller chercher du mentorat, de l’inspiration, etc. S’auto-Éduquer permet de mieux construire son image de marque et d’en apprendre plus pour se sentir en confiance et vous donner l’envie de vous surpasser.

Un branding, ça se construit en se posant des questions, des réflexions, en se concentrant sur soi, pas la compétition, pas ce que Pierrette, Georgette ou Jacques fait. Tu te concentres sur tes choses à toi. Tu te concentres sur toi. Un branding ça se construit en partant de soi et en se posant des questions et réflexions. Il peut y avoir mille et une questions à se poser, mais c’est normal. Si vous vous ne posez pas de questions et que vous faites n’importe quoi, vous allez simplement vous planter.

J’ai quelques questions que je préfère poser lorsque les gens me demande de faire leur branding. Il faut se fermer les yeux, focuser sur dans un monde parfait à quoi ressemble votre branding? Quels sont les couleurs auxquels vous voulez être associé. Pour vous que représente ces couleurs? Pourquoi ces couleurs spécifiquement? Quels sont vos valeurs? Quelle est l’image que vous voulez dégager? Quels sont vos buts? Vos rêves? Vos ambitions? Posez-vous régulièrement des questions à ce sujet. C’est au-delà de la signification de la couleur, du style de police d’écriture, une image de marque, un branding personnelle ça se travaille. Il faut avoir une vision aussi clair que Ray Kroc lorsqu’il a repris l’idée de Mc Donald et qu’on voit dans le film The Founders. Sérieusement, vous voulez quelque chose: Visualisez-le! Sentez-le! Vivez-le!

Une fois que la marque est établie et qu’elle est claire dans votre tête avec son image, ses valeurs, ses couleurs et vos buts, objectifs, etc. Une fois que c’est clair tout devrait se mettre en place. Des fois on pense que c’est clair et on retourne sur la table à dessin pour retravailler son logo ou encore quelques détails à fignoler. Et un logo, tu peux le faire toi-même avec un outil comme Canva en regardant des tutoriels YouTube fait par des graphistes ou fait par un firme de graphistes, l’important c’est que ça parte de soi, que ça soit inspirant.

Vous devez aussi créé une image d’entreprise qui peut perpétuer après votre mort et diviser les deux identités. Il y a votre personnalité et votre entreprise. C’est certain que votre personnalité et vos couleurs vont déteindre sur votre entreprise, néanmoins il faut que vous fassiez une ligne entre les deux, sans ça les gens vont penser qu’il n’y a que vous, alors que non. Parfois, vous avez des employés, des sous-contractant, des partenaires, etc. Sachez mettre la limite entre les deux, sans quoi, il y aura des gens qui vous harcèlent en pensant que vous êtes tout seul. S’entourer d’une équipe, de gens qui nous ressemblent et qui vont faire un bout de chemin avec vous, c’est tout aussi important. Si vous n’avez pas de Branding auquel ils peuvent s’associer, vous devez savoir que vous n’êtes pas sur la bonne piste.

Ayez un produit ou une identité de marque tellement forte que les gens se rappelleront de vous pour des générations.
Pensez-y! Si je vous dis Ketchup, vous pensez à quoi? Quelle marque? Quelle compagnie?

La plus part vont dire Heinz. Pourquoi ? Parce que l’identité de la marque est claire. L’identité de la marque en 2018 est encore plus importante que toutes les stratégies que vous avez en tête. Si votre marque est flou et que vous avez un million d’idées de sous-marque, restez fidèle à votre identité numéro 1, soyez du ketchup Heinz (Heinz a plein d’autres produits, mais on revient toujours au Ketchup). Soyez une marque forte qui vous réfère à la seule et unique solution d’un problème. J’ai besoin de ketchup, je vais à l’épicerie, j’achète Heinz. Ma grand-mère achetait du Heinz, ma mère achète du Heinz… j’achète du Heinz. Vous voyez? C’est un réflexe et une habitude qui se partage de génération en génération parce que la marque est forte.



L’auto-promotion

J’ai écrit un statut Facebook qui explique en une étape une bonne auto-promotion. Parce que l’auto-promotion est essentiel pour aller de l’avant.
Leçon d’auto-promotion de la part de Netflix.

Je travaille sur un Shopify… J’écoute en bruit de fond deux séries différentes de Netflix sur Netflix… Dans les deux séries j’entend ce qui suit : “Tonight Netflix and chill!”

Suggérer une soirée Netflix and Chill dans leur propre série, ça c’est la meilleure promotion qu’il pouvait faire! Ce soir Simon  et moi… on risque de “Netflix and chill” et finir le documentaire qu’on a commencé lundi avant que je m’endorme sur le divan :p

Subconsciemment, l’idée du Netflix and chill pour ce soir est plaisante, on se met à la place du personnage et on s’identifie. Donc leur auto-promotion est efficace.

 

Soyez Netflix! Suggérez vos produits et services au travers votre contenu!

Please follow and like us:
error

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

error

Vous avez aimé? Partagez le avec le reste du monde

RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Pinterest
Pinterest
Instagram